dimanche 5 mai 2013

La guerre de Trois




Je trouvais la semaine dernière que la campagne pour devenir le nouveau Roi de Medefie manquait de sel. Eh, bien, me voici toute comblée par la semaine écoulée.

Présentons tout d’abord les principaux protagonistes (que les 2 candidats non cités me pardonnent, mais j’ai du mal à suivre à plus de trois et ça ne collait pas avec mon titre).
  • A ma droite : Pierrot Gattazou, hobbit semblant avenant d’une lignée prestigieuse puisque son père (Byvon Gattazou) a terrassé le dragon socialo-communiste voilà 30 ans. Les pieds dans la glaise, obstiné, jovial, résistant et rusé sont les caractéristiques qui sont souvent citées. Il a sorti son cure-dent en mitral et est prêt à en découdre avec le Pingouin Socialo-socialo (tout fout le camp). En tous les cas, tout le monde comprend ça de son « royaume de Combat ». Oyez, oyez, braves entrepreneurs, sonnons le Tocsin et mobilisons-nous ! On susurre que les Copéistes droitiers seraient bien contents de voir arriver Gattazou en Medefie (dixit Le Canard Enchaîné de mercredi). 
  • Au centre, Geoffroy Roux de Bezieux, dit « Charmant » (se reporter au film Schreck). Beau gosse (toujours bronzé), hâbleur, charmeur, beau parleur, ne résistant pas à un miroir, une caméra ou un micro. D’ailleurs, moi, je crois qu’il se teint les cheveux, enfin, ce que j’en dis… L’essentiel étant de passer à la télé et de se voir. Tiens, ça rappelle pas quelqu’une ? Surtout Geoffroy traine un petit boulet (comme Saint Geours avec PSA), à savoir The Phone House dont il a revendu les parts avec moults bénéfices au bout de 5 ans (« un peu plus de 10 millions d’euros »), mais qui annonce aujourd'hui fermer boutique avec plus 1200 suppressions d'emplois. Dommage, surtout qu’il se dit que Charmant est encore Président du Conseil de Surveillance.
  • A ma gauche, iago Bernasconi. Le traître d’Othello ou le perroquet de Walt Disney. On ne sait plus trop. Accroc à la commande publique, sympathique et… sympathique… On a du mal à trouver un autre adjectif. Mais c’est déjà pas mal et ce n’est pas donné à tout le monde.


Ces dernières semaines, Pierrot Gattazou semble avoir pris la tête de la course à la couronne de Medefie. Forcément ça énerve tout le monde.

La Reine la première qui a du mal à réaliser qu’elle ne sera plus Reine dans deux mois. Les candidats actuels ne lui convenant pas, elle a essayé vainement ces dernières semaines de susciter une nouvelle candidature qui pourrait apparaître comme « le recours ». Le service de presse de Médéfie a donc été actif pour instiller à l’oreille  des journalistes le prénom « Marie–christine ». Oui, mais… non finalement. La date limite des dépôts des candidatures était vendredi et… rien du côté de Marie-Christine. Dont acte. Faut trouver autre chose. A suivre.

Iago Bernasconi est donc passé à l’offensive cette semaine. Sa ligne est classique : je droitise le hobbit, j’en fais un irresponsable prêt à en découdre qui a déjà sorti sa petite épée. Deux tribunes plus ou moins sur ce thème, une intervention dans les médias, un discours répété à l’envie, c’est de bonne guerre. Et ça peut porter. Sauf que, quand on voit la côte de popularité du Gouvernement, on peut sérieusement se demander si c’est le bon angle pour décrédibiliser un adversaire.

Geoffroy « Charmant » Roux de Bezieux a enchaîné dans Challenges. L’article indique ainsi : «En lisant Les Sept Piliers de la croissance [le livre de Gattaz], Roux de Bézieux a trouvé chez ce rival "un côté un peu pompidolien", avec des propositions très "yaka, fokon". Et, on l'aura compris, ce n'est pas du tout sa tasse de thé. » Sous-entendu explicite : le hobbit n’est quand même qu’un bouseux, et il faut quelqu’un d’une certaine tenue pour le MEDEF, qui parle bien et porte beau. Là, l’angle est : « Gattazou est sympa mais un peu court ». Bon, le dernier qui a utilisé ça, était Freddy St Geours et…

Alors, quelle réaction du Hobbit ? En fait, rien d’officiel, il s’est contenté de publier sa liste de soutiens. Et alors me direz vous ? Simple, on y trouve Martin Bouygues dont le groupe est un des piliers de la Fédération Nationale des Travaux Publics (Fédération présidée par Iago Bernasconi) et… Stéphane Richard, PDG d’Orange, dont l’entreprise préside la Fédération Française des Télécoms (dont Geoffroy « Charmant » Roux de Bezieux est Vice-Président)… Ca, c’est bien un truc de hobbit : un coup derrière les genoux. C’est pas beau, mais efficace.

Bon, et pour ceux que ça amuse, il faut absolument suivre le match dans le match. Ca se passe sur Twitter et on trouve à ma droite @Bitter_Patron, visible soutien de Pierrot Gattazou et à ma gauche (enfin, façon de parler vu ses twitts) @VictoriaDiaz100, la Frigide Barjot du Patronat, qui défend Geoffroy « Charmant » Roux de Bezieux.

Exemple d’un humour potache bien senti :
Iago Bernasconi sort son nez et indique : « Je serai demain chez @jmaphatie sur #rtl à 7 h 50. » Réponse de Bitter_Patron : « @Bernasconi_P @jmaphatie - vous y allez comme invité ou vous faites partie du public ? »
Je sais, c’est idiot, mais ça m’a fait rire.

Exemple de duel entre les deux Twittermanias :
Bitter_Patron :
« Après St-Geours avec PSA, mtnt Roux de Bezieux et 1200 chômeurs #phonehouse. C obligé de créér des désastres sociaux pr postuler au #medef ? »

Victoria :
« Les charbonnages de France, les manufactures royales de tissage,la compagnie de Pont à Mousson et les PTT soutiennent @PierreGattaz ! Bravo . »

Bitter_Patron :
« @VictoriaDiaz100 - Schumpeter a théorisé la destruction créatrice. Roux de Bezieux a dû mal lire et applique la destruction destructrice ! »
     
Victoria :
« Erik Orsenna et Nicolas Baverez votent @PierreGattaz , mais Victor Hugo et Adam Smith soutiennent @GeoffroyRDB, leur voix comptent double . »
[euh, pourquoi Victor Hugo ? Mon manque de culture me désole mais je ne vois pas] 

Bitter_Patron :
 « @VictoriaDiaz100 - Agaçant ce monde qui bouge sans arrêt... Surtt pr Roux de Bezieux pr qui l'entr. dure 5 ans. Belle image d'entrepreneur ! »

Victoria :
@patron_bitter , Imputer l'échec de The PH à GRDB relève du degré zéro de l'intelligence et révèle une ignorance du monde de la téléphonie.

A suivre…

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer